Publications des agents du Cirad

Cirad

Y-a-t'il encore une place pour les systèmes agroforestiers hévéicoles à base de clones entre monoculture et palmier à huile chez les petits planteurs dans un contexte de crise économique et de crise foncière en Indonésie ? : Rapport de mission du 14 juin au 13 juillet 1999. Appui au SRAP en Indonésie (Smallholder Rubber Agroforestry Project, CIRAD-CP/TERA/ICRAF/GAPKINDO/IRRI)

Penot E.. 1999. Montpellier : CIRAD-TERA, 128 p.. numero_rapport: CIRAD-TERA N° 89-99.

Les objectifs de cette mission étaient multiples, et constituaient essentiellement en un appui aux activités en cours du programme socio-économique du SRAP (Smallholder Rubber Agroforestry Project). Le SRAP est un programme de recherche conjointement développé par le CIRAD (initialement CIRAD-CP, puis CP et TERA) et l'ICRAF (en asssociation avec le GAPKINDO et l'IRRI/Sembawa) en vue de mettre au point des référentiels techniques hévéicoles agroforestiers. Ces référentiels techniques à faible ou moyen niveau d'intrants, les R.A.S. (Rubber Agroforestry Systems) sont perçus comme des alternatives potentielles à la nécessaire évolution des jungle rubber (agroforêts à hévéa traditionnelles), dont la productivité est devenue insuffisante, et également à la monoculture dont le coût d'implantation pour les paquets technologiques actuels est généralement trop important et inaccessible hors projet pour les petits planteurs sans capital. Une revue des problèmes rencontrés par l'expérimentation en milieu paysan des systèmes agroforestiers à base d'hévéa a été effectuée lors de la tournée de terrain. L'appui au programme socio-économique du SRAP concerne principalement le suivi des enquêtes de caractérisation des exploitations agricoles en cours et la préparation des futures enquêtes pour la période 1999/2000 (enquêtes sur le palmier à huile, le crédit, les organisations paysannes et un diagnostic sur l'évaluation des systèmes RAS). [...] Parallèlement a été réalisée une enquête de confirmation des hypothèses sur les effets de la crise économique sur les revenus des producteurs d'hévéa. Un appui technique a été apporté au stage de Cathy Geissler (étudiante en DESS/Université de Nice à CIRAD-TERA/SRAP) sur l'étude de l'évolution de l'utilisation des sols sur la province de West Kalimantan (dans le district de Sanggau) avec une étude cartographique sur la redistribution récente des terres vers les concessions de plantations forestières ou pérennes. Cette dynamique aboutit à une situation de conflits fonciers potentiels entre les communautés locales dayaks et les sociétés de concessions avec une diminution importante des terres directement sous contrôle de ces communautés. L'ensemble de ces activités permet de répondre en partie à la problématique suivante: Y-a-t'il encore une place pour les systèmes agroforestiers hévéicoles à base de clones (de type RAS expérimentés au sein du projet) entre monoculture et palmier à huile chez les petits planteurs dans un contexte de crise économique et de crise foncière en Indonésie ? Enfin, la mission a permis une revue des publications en cours (actes du workshop SRAP de septembre 1997 et manuel RAS) ainsi qu'une revue des possibilités de financement futures du projet, avec en particulier les demandes de financements en cours avec INRO/CFC et USAID.

Mots-clés : agroforesterie; hevea brasiliensis; environnement socioéconomique; expérimentation au champ; utilisation des terres; indonésie; bornéo; kalimantan; plantation villageoise

Documents associés

Rapport de mission

Agents Cirad, auteurs de cette publication :