Publications des agents du Cirad

Cirad

Etude de la sensibilité aux mirides (Distantiella theobromae et Sahlbergella singularis) dans des essais de descendances de cacaoyers de Côte d'Ivoire

Sounigo O., Coulibaly N., Brun L., N'Goran J.A.K., Eskes A., Cilas C.. 1999. In : Efficacité de la production cacaoyère et la qualité du cacao au 21è. Actes. Lagos : Cocoa Producers' Alliance, p. 331-335. Conférence internationale sur la recherche cacaoyère. 12, 1996-11-17/1996-11-23, Salvador de Bahia (Brésil).

La sensibilité des cacaoyers aux mirides a été observée dans quatre essais de descendances de Côte d'Ivoire et quantifiée à Faide d'une note synthétique (0 à 4) prenant en compte la sévérité et l'étendue des dégâts curnulés sur plusieurs années, ainsi que l'aptitude à la régénérescence végétative des branches attaquées. Les différences entre valeurs des descendances et entre valeurs en combinaison des géniteurs apparaissent moins élevées que les différences entre valeurs propres des clones. Il apparaîît nettement que les descendances issues de croisements ne mettant en jeu aucun parent Forastero hautamazonien sont les plus sensibles alors que les descendances issues de croisements entre deux parents Forastero haut amazonien sont les moins sensibles. Les essais étant des essais factoriels incomplets, des differénces d'aptitude à la combinaison ont pu être mises en évidence pour ce caractère entre les 32 géniteurs étudiés. Les meilleurs géniteurs sont les Forastero haut-arnazoniens, qui présentent tous une aptitude à la combinaison très comparable, T85/799 apparaissant néanmoins comme légèrement supérieur aux autres. La supériorité des géniteurs Forastero haut-amazoniens est en accord avec la supériorité de leur valeur propre pour ce caractère, mise en évidence au cours d'études réalisées dans des essais clonaux. D'autre part, une corrélation positive significative (R = 0.81) a été observé en comparant les valeurs propres et les valeurs en combinaison de six géniteurs d'un des essais, ces géniteurs appartenant à des groupes morpho-géographiques différents, et présentant des niveaux de sensibilité très différents. En revanche, aucune corrélation de ce type n'a été observée dans les essais ne permettant de comparer que des géniteurs Forastero haut-amazoniens, moins différenciés pour leur niveau de sensibilité. Des valeurs d'héritabilité au sens strict ont été calculées pour ce caractère, à partir des résultats des essais factoriels, et ces valeurs s'échelonnent entre 0.09 et 0.38, suivant l'essai considéré.

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :