Publications des agents du Cirad

Cirad

Programme régional de recherche appliquée sur les mouches des fruits. Compte-rendu d'activités, décembre 1998. Mécanismes de localisation de l'hôte chez la mouche de la tomate, Neoceratitis cyanescens

Brévault T.. 1998. Saint-Pierre : CIRAD-FLHOR, 18 p..

Des éléments concernant la biologie et le comportement de reproduction ont fourni une base indispensable à l'étude des mécanismes de localisation de l'hôte chez Neoceratitis cyanescens (Bezzi) (Diptera : Tephritidae). Ainsi, les études de la dynamique de développement ovarien des femelles, de l'allure de la courbe de ponte ou du rythme circadien ont permis d'optimiser le choix d'individus d'état physiologique connu pour les essais comportementaux. Les caractéristiques visuelles du végétal (couleur, forme et taille) jouent un rôle fondamental comme signaux utilisés par l'insecte dans sa recherche de l'hôte. Cependant, certains paramètres tels que l'âge, la pression de ponte, l'état nutritionnel des femelles, la période de la journée ou encore la nature de l'habitat peuvent affecter de façon significative la réponse comportementale des femelles aux stimuli visuels. Indépendamment des caractéristiques visuelles du végétal, les femelles matures sont attirées par des composés volatils émis par les plantes-hôtes (Solanaceae), en particulier les fruits. En tunnel de vol, les femelles répondent par un vol orienté vers la source d'effluves émis par des fruits-hôtes et véhiculés par un flux d'air ; on parle alors d'anémotaxie conditionnée par l'odeur. A courte distance, l'odeur véhiculée par le flux d'air augmente la probabilité d'atterrissage sur une sphère, sauf dans le cas où la couleur de la sphère correspond à un stimulus visuel très faible

Mots-clés : culture fruitière; solanum lycopersicum; tephritidae; solanaceae; insecte déprédateur des fruits; hôte; relation hôte parasite; comportement; rythme biologique; reproduction; stimulus; composé volatil; olfaction; expérimentation; réunion; france; mouche des fruits

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :