Publications des agents du Cirad

Cirad

Mécanisation, productivité du travail et revenu des systèmes de production au Burkina Faso

Faure G.. 1993. s.l. : CIRAD-CA, 22 p..

Dans la zone ouest du Burkina Faso la culture attelée, et dans une moindre mesure la motorisation, se développent et engendrent une augmentation de la production cotonnière et vivrière, principalement par augmentation des surfaces. La mécanisation spécifique des tâches a comme conséquence une augmentation de la charge en travail au sein des exploitations. Elle permet un accroissement des revenus monétaires par unité de production. Si le revenu monétaire par personne augmente sensiblement quand le paysan accède à la traction animale, il ne progresse que modestement quand il acquière un tracteur. D'autre part l'accroissement considérable des charges, lié principalement au remboursement des emprunts contractés pour s'équiper et au fonctionnement du tracteur, fragilise nombre d'exploitations qui n'arrivent plus à faire face à leurs engagements financiers. La diversification des ressources monétaires par le développement d'activités non agricoles est modeste et reste l'apanage d'exploitations qui ont déjà accumulé un surplus significatif. Enfin, la variabilité des conditions climatiques, le fonctionnement aléatoire des organismes intervenant en milieu rural et l'absence de mécanismes visant à stabiliser les revenus des producteurs n'incitent pas les paysans à investir et rend bien plus vulnérables ceux qui ont fortement développés leurs échanges marchands

Mots-clés : mécanisation; productivité du travail; coton; culture de rapport; revenu de l'exploitation; culture attelée; Épargne; système de production; burkina faso; culture vivrière; motorisation intermédiaire

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :