Publications des agents du Cirad

Cirad

Effects of light intensity and CO2 concentration on growth of banana plants (Musa AAA, cultivar 'Petite Naine') in vitro and subsequent growth following acclimatization

Navarro C., Teisson C., Côte F.X., Ganry J.. 1994. Scientia Horticulturae, 60 (1-2) : p. 41-54.

Le développement de bananiers en cours de micropropagation a été étudié en faisant varier les conditions de ventilation et d'éclairement. En flacons étanches à faible éclairement, le CO2 produit par la respiration nocturne est partiellement fixé en période éclairée à cause de l'activité photosynthétique de la plante. A forte intensité lumineuse, le CO2 est rapidement fixé aux premières heures du jour et devient le facteur limitant de l'activité photosynthétique. A forte intensité lumineuse, la matière sèche produite est 2,3 fois supérieure. Cependant, cette avance de développement n'est pas maintenue pendant l'acclimatation. Dans les flacons continuellement aérés, l'enrichissement en CO2 à 0.24 et 4% conduit à une accumulation de matière sèche 1.6 et 2.3 supérieure à celle à 0.034%. 20 jours après la sortie des plants en acclimatation, le développement des plants issus des 3 conditions en CO2 n'est plus différent. En acclimatation, la croissance des plants issus des traitements à forte concentration de CO2 est inférieure à celle des plants cultivés à 0.034% de CO2. Huit semaines après le début de l'acclimatation, les plants cultivés in vitro en atmosphère renouvelée ont une surface foliaire 5 fois supérieure à celle des plants cultivés in vitro en atmosphère confinée

Mots-clés : lumière artificielle; concentration; dioxyde de carbone; développement biologique; croissance; micropropagation; musa (bananes); france

Thématique : Physiologie végétale : croissance et développement; Multiplication végétative des plantes

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :