Publications des agents du Cirad

Cirad

Leaf scald resistance in offspring of Saccharum spontaneum clones analysed by pathogen population densities

Daugrois J.H., Costet L., Feldmann P., Rott P.. 1997. In : ISSCT. Abstracts of the 5th pathology and 2nd molecular biology worskshop = [Résumés du 5ème atelier de pathologie et du 2ème atelier de biologie moléculaire]. Kwazulu Natal : South African Sugar Association Experiment Station, 1 p.. Pathology and Molecular Biology Workshop. 5, 1997-05-12/1997-05-16, Kwazulu Natal (Afrique du Sud).

La résistance de Saccharum spontaneum à la maladie d'échaudure des feuilles est étudiée au champ sur plus de 50 clones des variétés Pasoeorean, SES231 et SES91. La résistance est déterminée en analysant la densité des populations de X. albilineans dans la solution de lavage des cannes à sucre 6 mois après inoculation par décapitation. Le pourcentage de plants infectés est supérieur sur Pasoeorean (80%) par rapport à SES231 (45%) et SES91 (15%). Cependant, la moyenne de la densité de populations de X. albilineans dans les extraits de jus est très faible (environ 7 CFU/ml de jus) pour les trois variétés de canne à la sucre. Une variabilité est observée en ce qui concerne la densité des populations de pathogènes et le nombre de plants colonisés entre les descendances. Les pourcentages de colonisation obtenus sur la descendance et les parents SES91 et SES 231 ne sont pas significativement différents. En revanche, le pourcentage de colonisation de la descendance de Pasoeorean est 10 fois supérieur à celui du parent. L'étude de l'héritabilité révèle que la résistance à la maladie d'échaudure des feuilles peut varier en fonction du génotype de S. spontaneum, alors que la multiplication de X. albilineans dépend d'autres facteurs

Mots-clés : saccharum; clone; xanthomonas albilineans; feuille; Échaudure; résistance aux maladies; densité de population; pouvoir pathogène; expérimentation au champ

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :