Publications des agents du Cirad

Cirad

L'élimination du "goût de pomme de terre" dans le café Arabica du Burundi = La eliminacion del "sabor patata"» en el cafe Arabica de Burundi= Removing the "potato taste" from Burundian Arabica

Bouyjou B., Decazy B., Fourny G.. 1999. Plantations, Recherche, Développement, 6 (2) : 107-115.

Le " goût de pomme de terre " (GPDT) déprécie la qualité du café Arabica burundais. Cette off-flavour est due à une bactérie qui s'introduit dans les fruits en cours de développement à l'occasion de blessures et surtout de piqûres d'insectes. La protection raisonnée des vergers contre son principal ravageur, la punaise du caféier Antestiopsis orbitalis (Westwood), permet d'obtenir une importante diminution de fèves piquées, ainsi qu´un faible taux de tasses à GPDT. Cette étude montre que les époques les plus opportunes pour les quatre applications de pesticide contre la punaise du caféier se situent en novembre et janvier, soit deux et quatre mois après la floraison principale. En outre, il est possible de réduire encore le taux de tasses à GPDT en passant le café sur des calibreurs et des tables densimétrique au cours de l'usinage : on obtient ainsi près de 70 % de café présentant moins de 0,5 % de tasses à GPDT. La maîtrise des deux techniques (lutte chimique raisonnée et usinage rigoureux) permet d'obtenir un café de haute qualité pratiquement exempt de GPDT. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : coffea arabica; pentatomidae; insecte depredateur des fruits; lutte anti-insecte; feve de cafe; defaut de flaveur; lutte chimique; methode d'application; traitement; classement; densite; burundi; antestiopsis orbitalis

Thématique : Ravageurs des plantes; Composition des produits alimentaires

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :