Publications des agents du Cirad

Cirad

Biens communs : les leurres de la privatisation

Weber J., Revéret J.P.. 1993. Le Monde Diplomatique (2) : p. 71-73.

Analyse critique de la solution apportée à la "Tragédie des communaux" par la privatisation et l'allocation de droits d'usage exclusifs. L'opposition entre propriété commune d'une part et privatisation d'autre part, occulte les divers modes d'appropriation de la nature. Les auteurs distinguent 5 niveaux dans l'ensemble des modes d'appropriation existants : les modes de représentation sociale et ethnique de la ressource, les usages possibles, les modalités d'accès aux ressources et leur contrôle, la transférabilité des droits d'accès et les modes de répartition ou de partage des ressources. La propriété ne concerne que 2 des cinq modes d'appropriation : modalités d'accès et de transfert. Toute décision en matière de gestion des ressources renouvelables influe sur un ou plusieurs niveaux d'appropriation. En matière d'écosystème, la décision est plus un processus, résultat d'interactions entre acteurs qu'un évènement. Il s'en suit que la gestion des ressources naturelles ne peut être que l'objet d'un processus de négociation

Mots-clés : gestion des ressources; ressource naturelle; ressource renouvelable; propriété collective; droit d'usage; prise de décision

Thématique : Conservation de la nature et ressources foncières; Economie et politique foncières

Article de revue