Publications des agents du Cirad

Cirad

L'hybride de cocotier PB 121 amélioré, croisement du Nain Jaune Malais et de géniteurs Grand Ouest-Africain sélectionnés

Bourdeix R., N'Cho Y.P., Sangaré A., Baudouin L., De Nucé De Lamothe M.. 1992. Oléagineux, 47 (11) : p. 619-633.

Le croisement entre le Nain Jaune Malais (NJM) et le Grand Ouest-Africain (GOA) est le premier hybride créé sur la station de recherche Marc Delorme (Côte d'Ivoire). Sous la dénomination PB 121, cet hybride a été vulgarisé à l'échelle mondiale par l'Institut de Recherches pour les Huiles et Oléagineux. Dans la quasi-totalité des cas, l'hybride s'est révélé plus précoce et plus productif que les cultivars Grands locaux. Ce bon comportement a incité à poursuivre l'amélioration de l'hybride PB121. Deux tests d'aptitude à la combinaison de géniteurs GOA avec un testeur NJM ont donc été mis en place, l'un en 1978 et l'autre en 1982. Seuls les résultats du premier essai sont présentés dans l'article. Ils montrent que les descendances des meilleurs géniteurs Grands sont significativement supérieures à l'hybride PB 121 livré habituellement aux planteurs. Le pollen prélevé sur les autofécondations des trois meilleurs géniteurs servira à la production d'hybride amélioré. Ce dernier sera vulgarisé sous la dénomination de PB 121 amélioré. La production de semences débutera en 1993 à la station Marc Delorme avec un potentiel d'environ cent soixante dix mille semences. Ultérieurement d'autres géniteurs, sélectionnés dans les essais suivants, viendront élargir la base génétique de l'hybride et accroître la capacité de production de semences

Mots-clés : amélioration des plantes; production de semences; caractère agronomique; aptitude à la combinaison; descendance; hybride; cocos nucifera; performance; cocotier pb 121

Thématique : Génétique et amélioration des plantes

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :