Publications des agents du Cirad

Cirad

Pratiques paysannes et utilisation des intrants en culture cotonnière au Burkina Faso. Campagne 91/92

Lendres P., Faure G., Belem P.C.. 1992. Revue scientifique du Tchad, 2 (1-2) : p. 169-180. Réunion de coordination de recherche phytosanitaire en culture cotonnière pour la sous région Afrique centrale. 9, 1992-02-03/1992-02-05, N'Djaména (Tchad).

La nécessité de connaître les pratiques paysannes pour améliorer la valorisation des intrants utilisés en culture cotonnière a conduit, au Burkina Faso et au Cameroun, à mettre en place un système d'enquêtes. Dans le cas du Burkina Faso, il apparaît que si le paysan est considéré comme un agent économique responsable, il est par contre peu appuyé. L'approvisionnement en intrants dans les villages est de qualité variable suivant les campagnes; les groupements villageois fonctionnent de manière approximaive; l'encadrement est peu efficient en matière de culture cotonnière. Les herbicides tendent à se développer mais ne sont utilisés que comme une technique d'appoint. Les engrais sont épandus à des doses généralement faibles mais surtout à des dates tardives, suite à des problèmes de gestion de la force de travail. Pour une même parcelle, les traitements insecticides sont effectués avec des formulations différentes (EC ou UL) mais toujours avec un appareil ULV, ce qui engendre, dans certaines situations, des sous-dosages extrêmement importants. Par contre les producteurs lient leurs dates d'intervention à l'observation de facteurs biologiques (parasitisme ou état végétatif des cotonniers)

Mots-clés : protection des plantes; développement agricole; mécanisation; conduite de la culture; pratique culturale; enquête sur exploitations agricoles; structure de production; facteur de production; insecticide; engrais; herbicide; gossypium; burkina faso

Thématique : Structure agraire

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :