Publications des agents du Cirad

Cirad

La multifonctionnalité de l'agriculture : conclusions du groupe de travail, Projet de relance stratégique

Losch B., Bonnal P.. 2000. Montpellier : CIRAD, 8 p..

L'émergence du débat sur la multifonctionnalité depuis le début des années 1990 résulte d'une série de phénomènes emboîtés qui sont à la fois l'expression du mouvement général de mondialisation des économies et de débats plus localisés. Nous insisterons ici sur trois aspects considérés comme majeurs: - La remise en cause des modèles agricoles nationaux par le processus de libéralisation, qui conduit au démantèlement rapide des dispositifs d'aides et de protection, s'est traduite par une exigence de compétitivité. Elle pose la question du devenir des agricultures les moins performantes - dès lors qu'elles ne sont plus subventionnées ou protégées - ainsi que des populations qu'elles font vivre et des espaces ruraux qu'elles structurent. Cette interrogation concerne aussi bien les pays industrialisés que les pays en transition. - La tendance à une segmentation des marchés des produits agricoles, qui accompagne l'érosion des standards nationaux, résulte de la croissance du niveau de vie dans les pays les plus développés et des risques en matière de sécurité alimentaire engendrés par la recherche de gains de productivité. Elle s'exprime par l'apparition de nouvelles demandes pour des produits spécifiés (terroirs, éco-labels, commerce équitable) qui impliquent de nouvelles formes de coordination (besoin de traçabilité). - La montée en puissance des thèmes environnementaux, qu'il s'agisse du changement global de l'écosystème et de la gestion durable des ressources à l'échelle planétaire ou, plus localement, des phénomènes de pollution. Cette nouvelle perspective focalise l'attention sur les conditions de la production agricole et met l'accent sur les impacts négatifs de certains choix techniques (par exemple les systèmes intensifs ayant un recours massif aux intrants chimiques) et sur le rôle de l'agriculture dans la gestion de l'environnement. Ces trois dimensions interpellent les façons de produire et les objectifs assignés à l'agriculture. Or, ces objectifs découlent de la particularité de chaque contexte local, régional et national: les enjeux du débat sur la multifonctionnalité sont en effet directement liés à la place et au statut de l'agriculture dans l'économie, la société et le jeu politique. Ainsi, dans cette optique, il apparaît que les positions défendues par les Etats dans le cadre des négociations internationales - qu'il s'agisse des débats sur le commerce ou sur l'environnement - sont bien l'expression de l'échelle des valeurs et des rapports de force locaux. Les actifs spécifiques, le jeu des opportunités et des contraintes de chaque situation nationale permettent alors de mieux comprendre les positions antagonistes - pour prendre les deux extrêmes - des pays de l'Union européenne et du Japon et de ceux du groupe de Cairns qui sont respectivement les promoteurs et les contestataires d'une opérationnalisation du concept. En conséquence, la problématique de la multifonctionnalité porte sur la reconnaissance et la valeur accordée localement aux différentes fonctions de l'agriculture, et sur l'identification puis la mise en oeuvre de moyens techniques, organisationnels et institutionnels permettant leur plein accomplissement....

Documents associés

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :