Publications des agents du Cirad

Cirad

La mouche de la pêche sur mangue, goyave, etc... à la Réunion, évolution des recherches et des méthodes de lutte

Quilici S., Duyck P.F., Rousse P., Gourdon F., Simiand C., Franck A.. 2005. Phytoma-La Défense des Végétaux (584) : p. 44-47.

La mouche de la pêche Bactrocera zonata, connue sur l'Île de la Réunion depuis 1991, s'y comporte en ravageur depuis 2000 notamment sur manguier, goyavier, goyavier de Chine et badamier(1). Que sait-on de cette mouche ? Comment cohabite-t-elle avec les autres mouches téphritides présentes avant elle sur l'île? Ou verra que la compétition entre espèces, mais aussi le besoin de chaleur et l'indifférence à l'humidité, expliquent sa distribution à la Réunion. Celle-ci connue, comment peut-on maîtriser B. zonata ? Une part de la réponse réside probablement dans la lutte biologique par acclimatation d'auxiliaire: un travail avec le parasitoïde Fopius arisanus est en cours. Il y a aussi la lutte intégrée en vergers, déjà menée contre les autres espèces mais à adapter en présence de B. zonata.

Mots-clés : bactrocera; tephritidae; plante fruitière; lutte anti-insecte; mangue; goyave; terminalia catappa; psidium littorale; insecte déprédateur des fruits; réunion; france; bactrocera zonata

Documents associés

Article (b-revue à comité de lecture)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :