Publications des agents du Cirad

Cirad

Marché européen, décembre 2005 : repères. Banane, avocat, orange, pomelo, petits agrumes, litchi, mangue, ananas, fret maritime

Imbert E., Hébrard V., Delanoue C., Gerbaud P., Paqui T., Bright R.. 2006. Fruitrop (Ed. Française) (131) : p. 12-22.

Banane: Le marché a clôturé cette année 2005 exceptionnelle de façon très satisfaisante, même si un décrochage a été observé en ce mois de décembre. Les ventes, traditionnellement lentes à cette époque de l'année, l'ont été davantage en raison de températures basses. Cependant, les prix ont pu se maintenir à un niveau significativement supérieur à la moyenne en raison d'apports globaux particulièrement limités. Les arrivages se sont affaiblis sensiblement aussi bien des Antilles que d'Afrique. Avocat: Pénible fin d'année sur un marché alourdi et ultra concurrentiel en raison de la montée en puissance du Chili. Le Hass aura dominé l'offre (larges volumes chiliens, mexicains et espagnols dans une moindre mesure) face à des disponibilités en variétés vertes limitées par le déficit de production israélien. Les opérations promotionnelles de fin d'année n'ont pas permis d'écouler des stocks croissants. Le prix moyen accuse une baisse d'environ 10% par rapport à la moyenne, un désastre pour les origines sud-américaines au coût de production élevé. Orange: Le marché affiche de nouveau une performance satisfaisante. La demande, régulière, s'est montrée en phase avec une offre déficitaire d'environ 15%, en raison d'une production limitée en Naveline et Navel d'Espagne cette campagne. Les prix se sont maintenus à un niveau supérieur à la moyenne de plus de 30%. Pomelo: Le marché s'est montré très laborieux, malgré un sous-approvisionnement encore plus marqué que l'an passé. La forte progression des arrivages de fruits turcs a à peine atténué le déficit global, lié au manque de fruits floridiens. La demande, déjà habituellement lente à cette période où les exotiques sont mis en avant, a été particulièrement poussive. Le cours moyen mensuel affiche un niveau très soutenu et similaire à celui de l'année dernière, mais les volumes écoulés accusent un recul d'environ 15%. Petits agrumes: Les volumes seulement moyens, disponibles au stade production pour la deuxième partie de la saison, laissaient présager une bonne performance en décembre. Le marché s'est montré très décevant, comme l'indique un prix mensuel sensiblement inférieur à la moyenne. La demande s'est montrée d'un bon niveau, mais l'offre a été supérieure aux prévisions en raison de la fragilité d'une partie significative des Nules restant à commercialiser. Dans ce contexte de forte pression espagnole, les autres origines ont eu du mal à se positionner. Litchi: La campagne d'exportation de Madagascar n'a pas connu cette année la précocité de l'année dernière. Le mois de décembre a débuté par la commercialisation de litchis avion en provenance des différents pays de l'Océan indien (Maurice, Madagascar, Réunion et Afrique du Sud) déjà présents, pour la plupart, en novembre. Le premier navire conventionnel de Madagascar est arrivé à Marseille en fin de première décade du mois. La campagne a pris dès lors un tout autre profil, passant de produits avion vendus à des prix élevés, malgré une tendance à la baisse, aux produits bateau livrés en masse et vendus à des prix attractifs pour les consommateurs. Mangue: En décembre, l'approvisionnement a été très largement dominé par le Brésil, tant par bateau que par avion. Les arrivages bateau de cette origine ont fortement progressé, favorisant la formation de stocks dans les pays du nord de l'Europe où les marchés se sont rapidement détériorés. Les répercussions sur le marché français ont été décalées dans le temps et moins ressenties pour les mangues Kent que pour les Tommy Atkins, dont les prix sont tombés au plus bas niveau enregistré cette année. Ananas: Comme prévu, le marché de l'ananas bateau s'est considérablement amélioré en décembre. Alors que les cours du Sweet et du Cayenne faisaient jeu égal depuis un moment, en décembre ceux du premier ont largement été supérieurs à ceux du second. Cependant, l'offre de Sweet d'Amérique latine n'a cessé de décroître tout au long du mois. Malgré cela, le Sweet a été le produit phare du marché de l'

Mots-clés : promotion des ventes; prix; marché; transport maritime; ananas (fruits); mangue; litchi; agrume; pomelo; orange douce; avocat; banane; france; afrique; antilles françaises

Thématique : Commerce, commercialisation et distribution

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :