Publications des agents du Cirad

Cirad

Les cacaoyers spontanés de Guyane

Lachenaud P.. 2006. Les Amis du Muséum National d'Histoire Naturelle (225) : p. 1-4.

Le cacaoyer (Theobroma cacao L.) est un arbre de la famille des Malvacées, originaire des forêts pluviales néotropicales. Deux sous-espèces sont reconnues, T. cacao subsp. cacao et T cacao subsp. sphaerocarpum, qui correspondent aux deux principaux groupes cultivés, Criollo et Forastero. Toutefois, l'existence de ces deux sous-espèces est maintenant contestée, au profit de celle de plusieurs groupes morpho-géographiques, dont l'un est constitué par les cacaoyers spontanés de Guyane. C'est en 1728-29 que sont découvertes les premières populations de cacaoyers spontanés en Guyane. L'expédition de La Haye, recherchant le "lac Parimé", trouva en fait une "forêt de cacaoyers" sur le haut-Camopi. D'autres expéditions (1730-41) ont confirmé l'existence de populations naturelles dans le sud-est du pays, dans les vallées des rivières Kérindioutou (nom de l'Oyapok dans son cours supérieur), Camopi, Yaloupi, Euleupousing (affluents de l'Oyapok) et Tanpok (affluent du Maroni). Depuis 1987, le Cirad (1) s'est fixé comme objectif l'étude de ces cacaoyers, dont les populations, d'accès particulièrement difficile, sont situées en zone indienne protégée. Cela comprend: - la collecte et la sauvegarde du matériel spontané; - la caractérisation et l'étude de la diversité; - la sélection et l'étude de la valeur en croisement; - la mise à disposition des sélectionneurs. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : theobroma cacao; guyane française

Thématique : Taxonomie végétale et phyto-géographie; Génétique et amélioration des plantes

Article de revue