Publications des agents du Cirad

Cirad

Biological control of Phytophthora pod rots of cacao : strong fungicidal activity shown by a Myrothecium verrucaria strain against several pathogenic Phytophthora species

Hurard C., Bon M.C., Ducamp M., Widmer T., Petithuguenin P., Quimby P.C.. 2005. In : 14th International Cocoa Research Conference. Proceedings : rumo a uma economia sustentavel do cacau - quais as estrategias para este fim ?. Lagos : Cocoa Producers' Alliance, p. 683-690. Conférence Internationale sur la Recherche Cacaoyère. 14, 2003-10-13/2003-10-18, Accra (Ghana).

La pourriture brune des cabosses due à plusieurs espèces de Phytophthora est la principale maladie responsable d'importantes pertes de récoltes en Afrique. Cette maladie du cacaoyer est un problème persistant tant pour les cacaoculteurs que pour les pathologistes. Les principales méthodes de contrôle utilisées telles que l'amélioration de la résistance de la plante et les applications de produits chimiques ne sont pas entièrement efficaces. De ce fait, pour gérer ces maladies, il faut envisager d'utiliser des méthodes alternatives ou complémentaires. L'adoption du contrôle biologique en utilisant des micro-organismes antagonistes serait une possibilité. Les inquiétudes suscitées au cours des vingt dernières années par l'utilisation de produits agrochimiques dangereux ont en partie stimulé l'intérêt porté au contrôle biologique des maladies dans les domaines de l'agriculture et de l'horticulture. En dépit des récentes avancées, il reste un long chemin à parcourir dans ce secteur de recherche. Dans ce contexte, on a évalué la capacité de plusieurs souches antagonistes de Myrothecium verrucaria et de Myrothecium roridum à inhiber l'activité d'un vaste éventail d'isolats pathogènes de Phytophthora (P. megakarya, P. palmivora, P. capsici et P. citrophthora). Des essais in vitro ont montré qu'une souche Myrothecium était particulièrement efficace à l'encontre des agents responsables de la pourriture brune. La caractérisation et les propriétés des composés fongicides produits par cette souche sont actuellement à l'étude en laboratoire.
Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :