Publications des agents du Cirad

Cirad

Retention and leaching of nitrate and chloride in an andic soil after pig manure amendment

Feder F., Findeling A.. 2007. European Journal of Soil Science, 58 (2) : p. 393-404.

Sur l'île de la Réunion, les épandages de lisiers de porc, très riches en azote sont courants et induisent actuellement des risques élevés de pollution. Pour étudier les impacts de ces apports de lisier, trois larges colonnes d'un cambisol andique ont été reconstituées au laboratoire. Les objectifs de ce travail sont (i) de mesurer les taux de minéralisation du carbone et de l'azote dans le sol amendé par un lisier, (ii) d'évaluer la rétention des nitrates et des chlorures et (iii) d'analyser les différences dans les courbes de percée de ces deux anions. Une colonne a servi de témoin, les deux autres ont reçu un apport de lisier. Pendant quinze mois, sur les trois colonnes, les apports d'eau ont simulé les conditions pluviométriques de l'île. Des bilans de carbone et d'azote ont été réalisés entre le début et la fin de l'expérimentation. Le régime hydrique et la composition de la solution du sol ont été suivi à plusieurs profondeurs (7.5, 15, 35 et 100 cm) afin de déterminer les transformations du carbone et de l'azote et les transferts de NO3- et Cl-. Les taux de minéralisation de la matière organique du sol sont faibles : 5,1 mg de C-CO2 /d/kg sol dans l'horizon A et 4,2 mg de C-CO2 d/kg/ sol dans l'horizon B andique. Dans les colonnes ayant reçues le lisier ce taux est supérieur au témoin, suggérant un "priming effect>>. La rapide nitrification du lisier a entraîné une acidification de la solution du sol dans les horizons de surface. Les flux de NO3- et de Cl- à l'exutoire des colonnes ont présenté des comportements distincts ; l'interaction de chacun des anions avec la capacité d'échange anionique du sol diffère selon les deux horizons de sols. Les interactions entre la solution du sol et la phase solide entraîne un retard des courbes de percée de NO3- et de Cl- qui atteint 1,5 à 2,5 volumes de pores. 84,7 % (à 30-40 cm) et 85.1 % (à 90-100 cm) de l'azote minéral a été adsorbé sur la phase solide du sol. Ces résultats montrent le comportement atypique des sols andiques après un épandage de lisiers de porc dans un contexte tropical et la difficulté d'estimer les risques de pollution des nappes suite à la lixiviation de NO3-. (Résumé d'auteur)

Thématique : Chimie et physique du sol; Traitement des déchets agricoles

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :