Publications des agents du Cirad

Cirad

Enjeux de développement local dans le monde pacifique

Sourisseau J.M., Pestana G., D'Aquino P., Bouard S.. 2006. In : Actes du Point d'étape de la Recherche Française dans le Pacifique, Papeete, Polynésie, 9-12 octobre 2006. s.l. : s.n., 2 p.. Actes du Point d'Etape de la Recherche Française dans le Pacifique, 2006-10-09/2006-10-12, Papeete (Polynésie française).

Le débat sur le développement durable invite à appréhender les problématiques économiques dans leur intégration, leur "enchâssement" dans les dynamiques sociales et culturelles plus larges. L'attention portée à la gestion des ressources naturelles et à la valorisation de la diversité culturelle - qui s'affirme comme le quatrième pilier du développement durable - vont bien dans ce sens. Or, sortir du tout économique, c'est aussi sortir des visions normatives en termes d'intervention publique; il s'agit d'inventer localement des projets de sociétés favorisant les articulations entre les sphères économique, sociale, culturelle et environnementale. Ce nécessaire repositionnement se décline spécifiquement dans le Pacifique. En premier lieu, force est de constater que les modèles économiques, sociaux et culturels restent éloignés des standards occidentaux, par nature expansionnistes, qui contribuent très largement à façonner l'environnement mondialisé dans lequel les sociétés locales évoluent. L'insularité, caractéristique de nombreux pays et territoires, contribue de surcroît à brider les perspectives de développement économique et à fragiliser les milieux naturels: les marchés sont étroits, les possibilités d'économies d'échelle réduites, l'accès au commerce international grevé par l'éloignement, etc. Le Pacifique francophone, à travers ses évolutions politiques et institutionnelles récentes, offre quant à lui la particularité d'une importation - au mieux d'un ajustement - de politiques publiques pensées et formalisées en métropole. Les inadéquations de ces politiques aux réalités locales sont nombreuses, particulièrement dans le monde rural: encouragement à la spécialisation quand la complexité des systèmes d'activité semble la règle, difficultés des opérateurs économiques à développer des activités durablement rentables, appropriation difficile et seulement partielle des innovations proposées, etc. Conjointement à ces difficultés à répondre aux besoins locaux de développement, on note une inquiétude croissante liée à la perte de repères culturels et de savoir-faire anciens. La présente intervention entend illustrer ces grands questionnements à partir d'études de cas, principalement issues du monde rural calédonien, mettant en lumière les décalages entre les pratiques et représentations des acteurs locaux et les politiques dont ils sont la cible. Une attention particulière est portée aux innovations endogènes, articulant de façon originale les principes du développement économique et les fondements des organisations sociales locales. L'accent est mis également sur les difficultés de l'accompagnement de ces articulations originales avec les outils du développement classiquement disponibles. Ce regard critique conduit à mettre en avant les perspectives d'approches dites de développement local. Celles-ci entendent, schématiquement, mieux tenir compte des pratiques et dynamiques économiques et sociales. Elles mobilisent pour cela les acquis d'une recherche action compréhensive des stratégies des différents acteurs, s'intéressant aux interrelations entre pratiques marchandes et non marchandes. Il s'agit aussi de définir des formes innovantes d'animation participative, qui permettent une contribution effective des populations locales aux politiques publiques qui les concernent. Il ne s'agit plus de réfléchir au seul "pourquoi ?", mais aussi au "comment ?" Il ne s'agit plus simplement de faire participer les acteurs à la mise en oeuvre des projets, mais de proposer des méthodes (organisation d'ateliers, supports de discussion et de réflexion, etc.), adaptées au contexte. Ces méthodes, nécessairement innovantes, favorisent l'émergence d'une implication collective dans l'ensemble du processus de développement, depuis la définition des actions et projets jusqu'à leur évaluation....

Mots-clés : politique de développement; nouvelle-calédonie; océanie; france

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :