Publications des agents du Cirad

Cirad

El desarrollo vegetativo de clones de cacao procedentes de embriogenesis somatica. Resultados obtenidos en el ecuador

Garzon A., Paulin D.. 2010. In : 15th International Cocoa Research Conference : cocoa productivity, quality, profitability, human health and the environment. Lagos : Cocoa Producers' Alliance, p. 59-65. Conférence internationale sur la recherche cacaoyère. 15, 2006-10-09/2006-10-14, San José (Costa Rica).

Le projet Firclone du CIRAD avait pour objectif la production de plantes obtenues par embryogenèse somatique et la comparaison entre les vitroplants et les plantes issues de la multiplication clonale par voie horticole et par semence. Cette étude a été conduite à la station de Pichilingue (Equateur) et a Gagnoa (Cote d'Ivoire) avec la S.A.O. (Touton S.A.). Sur les deux sites, deux repiquages comparatifs ont été effectués en 2004 sur plus d'un hectare. Voici les premiers résultats obtenus au champ en Equateur. Dix clones d'origine locale (EET, CCAT, SNA, EB) et deux clones témoins (Sca6, IMC67) ont été reproduits par embryogenèse somatique, par greffe sur des porte-greffes de forte et faible vigueur et par bouture de rameaux plagiotropes. Des plantules ont aussi été produites a partir de graines obtenues par pollinisation libre de ces genotypes. La methode adoptee a ete celle des parcelles subdivisées avec 5 répétitions, le facteur principal étant la forme clonale et le facteur secondaire le génotype. La comparaison de la hauteur des plantes et du diamètre au collet de l'axe principal, un peu plus d'un an après le repiquage, montre une différence extrêmement significative entre les vitroplants et les autres formes clonales, ainsi qu'entre les génotypes. Elle montre également une interaction significative entre génotype et forme clonale. Les données concernant la hauteur et le diamètre au collet des vitroplants sont plus élevées que chez les plantules issues de semis et chez les autres formes clonales. L'étude comparée de l'architecture des vitroplants et plantules issues de semis, grâce a la mesure de la densité des cicatrices foliaires sur l'axe orthotrope, met en évidence une absence de modification de la phyllotaxie. La hauteur de formation des couronnes et la densité des cicatrices foliaires sont similaires chez les vitroplants et les plantules issues de semis, mais varient selon les clones. Cette étude confirme que l'architecture des vitroplants est identique a celle des plants issues de semis, avec un développement plus rapide qui leur confère une plus grande précocité. La poursuite des observations, qui portera sur l'architecture de la couronne, les zones florifères et les paramètres de production, permettra de comparer les aptitudes agronomiques des différentes formes clonales et d'évaluer ainsi la valeur agronomique des vitroplants.

Mots-clés : theobroma cacao; côte d'ivoire; Équateur

Documents associés

Communication de congrès