Publications des agents du Cirad

Cirad

Dans la région Boeny : du PEDM à CARAMCODEC, dix ans d'efforts pour la mise en place d'un approvisionnement durable en bois énergie de la ville de Mahajanga

Montagne P., Andriatsimisetra D., Razafimahatratra S.. 2010. In : Montagne Pierre (ed.), Razafimahatratra Serge (ed.), Rasamindisa Alain (ed.), Crehay Romain (ed.). Arina, le charbon de bois à Madagascar : entre demande urbaine et gestion durable. Antananarivo : CITE, p. 63-77.

Le bois est la principale source d'énergie utilisée par les ménages urbains et ruraux malgaches. Il représente près de 90% de l'énergie totale utilisée dans le pays. Il présente l'avantage d'être largement disponible, d'avoir un coût très faible et d'être concurrentiel des énergies de substitution comme le gaz ou l'électricité qui nécessitent des dépenses de devises pour financer leur importation. Pour permettre aux populations de bénéficier d'un accès plus large aux énergies modernes, pour améliorer et moderniser leurs conditions de vie, pour réduire les conséquences environnementales dues aux excès de l'exploitation charbonnière des ressources forestières nationales, le Ministère des mines et de l'énergie de Madagascar a, au cours des années 1990, développé un certain nombre d'actions en matière d'énergie domestique (Bertrand, 1992). En s'intéressant aux conditions de l'approvisionnement énergétique des centres urbains de Madagascar, cette politique venait compléter les grands axes des politiques nationales environnementales et forestières qui visent à une gestion conservatoire des ressources naturelles malgaches. Dans la province de Mahajanga, grâce à un financement de la Banque mondiale', le Projet énergie domestique Mahajanga a, de septembre 2000 à avril 2002, suite à une première phase d'études et de conception (Projet pilote intégré de Mahajanga avril 1999-décembre 1999) appuyé la conception et la mise en place d'un dispositif intégré de transfert de gestion, de contrôle forestier décentralisé et de financement de ce contrôle. Il s'agissait de mettre en place les conditions de gestion économiquement et écologiquement durable de l'approvisionnement en bois énergie (charbon de bois et bois de feu) des régions de Mahajanga, Marovoay et Ambato-Boeny. De 2004 à 2006, c'est un appui d'un projet de la Coopération française (Fonds de solidarité prioritaire gestion durable des ressources naturelles - FSP GDRN) qui a permis de maintenir, à l'échelle de 7 communes réparties le long de l'axe RN4 Andranomamy-Tsaramandroso, une partie du dispositif mis en place par le PEDM à la fin 2001. De 2007 à 2009, c'est l'appui de l'Union européenne dans le cadre de son Agence exécutive pour l'innovation et la compétitivité (Executive Agency for Competitiveness and Innovation (EACI), qui a permis de reprendre les acquis obtenus à la fin 2002 dans la région Boeny. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : bioénergie; zone urbaine; bois; charbon de bois; madagascar

Thématique : Ressources énergétiques et leur gestion; Economie de la production; Foresterie - Considérations générales; Législation

Chapitre d'ouvrage

Agents Cirad, auteurs de cette publication :