Publications des agents du Cirad

Cirad

Adaptation des animaux d'élevage aux multiples contraintes des régions chaudes

Mandonnet N., Tillard E., Faye B., Collin A., Gourdine J.L., Naves M., Bastianelli D., Tixier-Boichard M., Renaudeau D.. 2011. INRA Productions Animales, 24 (1) : p. 41-64.

En zones difficiles, la pérennité des systèmes d'élevage repose sur la capacité des animaux à survivre, se reproduire et maintenir un niveau de production en situation de fortes contraintes. Les principales contraintes auxquelles les animaux doivent faire face en régions chaudes, sont le climat (température et humidité), la sous-nutrition et les pathologies. Chez les monogastriques comme chez les ruminants, les caractéristiques anatomiques et le comportement alimentaire constituent les principaux facteurs de régulation des échanges thermiques. L'élément clé de l'adaptation comportementale des ruminants à la sous-alimentation est leur capacité à choisir leur alimentation. L'adaptation physiologique porte sur la réduction du métabolisme basal, l'efficience digestive, la valorisation de fourrages grossiers, la mobilisation des réserves corporelles, le recyclage des nutriments et la valorisation efficiente de l'eau. Les travaux les plus significatifs sur la résistance génétique aux maladies portent sur la trypanotolérance, la résistance aux maladies transmises par les tiques et les strongyloses gastro-intestinales. Dans l'élevage moderne, la gestion de ces contraintes environnementales doit se concevoir de façon intégrée. Différentes techniques d'alimentation, de prophylaxie, de gestion d'ambiance des bâtiments d'élevage doivent être combinées pour garantir durablement la pérennité des systèmes d'élevage. Cependant, l'efficacité de cette approche intégrée repose également sur le potentiel adaptatif des animaux pour répondre aux pratiques mises en oeuvre. Le développement des productions animales en régions chaudes ne pourra être garanti sans l'utilisation de l'adaptation naturelle des populations animales ou pour le moins, sans inclure les caractères d'adaptation dans les objectifs de sélection des races locales ou spécialisées. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : adaptation; facteur climatique; Élevage; zone tropicale

Thématique : Physiologie et biochimie animales

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :