Publications des agents du Cirad

Cirad

Dynamique et bilan de l'azote minéral des systèmes de culture en semis direct sous couverture végétale en sols ferrallitiques sur alluvions volcano - lacustre de la région du Vakinankaratra des hauts plateaux malgaches

Rakotoarisoa J., Scopel E., Oliver R., Dusserre J., Muller B., Douzet J.M., Michellon R., Moussa N., Razafinjara L.A., Rarojoson J., Rajeriarison C.. 2010. In : Actes du Forum de la recherche, Antsiranana, 3-5 décembre 2008 "Recherche valorisée : enjeux de développement régional". Antananarivo : Direction de la recherche [Madagascar], p. 65-76. Forum de la Recherche, 2008-12-03/2008-12-05, Antsiranana (Madagascar).

Dans le Vakinankaratra (1500m d'altitude) en climat tropical d'altitude (1300mm, 20°C), une étude visant à optimiser la nutrition azotée du riz pluvial d'une succession culturale biennale, Maïs+soja/riz pluvial (R4), à partir de l'offre en azote du sol ferralitique sur alluvions volcano-lacustres d'Andranomanelatra, a été conduite. Elle s'est attelée à quantifier l'offre réelle en azote minéral disponible dans le profil cultural et à estimer la demande de la plante, en cet élément, au cours de son cycle cultural pour arriver à établir le bilan entrées-sorties d'azote en des situations contrastées, se différenciant par l'âge de deux dispositifs (4 et 12 ans), d'une part et par les modes de gestion de sol (semis direct sous couverture végétale, SD et labour, Lab.), d'autre part. Les entrées sont représentées par l'azote fourni par les résidus et l'azote minéralisé dans le compartiment organique du sol. Les sorties quant à elles, sont constituées par la consommation en azote de la plante et les pertes de tout ordre, sortant du système. Les diverses mesures effectuées ont mis en évidence que les parcelles en SCV plus âgé sont mieux pourvues en azote minéral que ceux récents tandis que celles en labour répété pendant plusieurs années en sont plus appauvries que celles labourées plus récemment. Par ailleurs, indépendamment des modes de gestion du sol et de leur âge, en toute période, les horizons de surface du profil cultural du riz pluvial de la succession culturale considérée présentent une offre moindre en azote minéral que les horizons de profondeur. Cette concentration en profondeur de l'azote est imputable aux caractéristiques spécifiques de ce type de sol et en relation avec la variation inversement proportionnelle de la densité racinaire avec la profondeur. Si bien qu'en labour comme en SCV, le bilan entrées-sorties d'azote du dispositif de 4 ans n'est pas profitable à la plante cultivée. En effet, d'importantes pertes d'azote minéral par lessivage sont notées aussi bien en système avec labour qu'en SCV.
Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :