Publications des agents du Cirad

Cirad

Gestion des forêts sèches à Madagascar et au Niger : vulnérabilité et fonctions des systèmes socio-écologiques pour comprendre les réformes forestières et leurs effets

Rives F.. 2012. Paris : AgroParisTech, 264 p.. Thèse de doctorat -- Sciences de l'environnement.

A Madagascar et au Niger, des politiques de décentralisation de la gestion des ressources naturelles ont émergé dans les années 90. Elles se sont construites en réponse à l'échec des politiques centralisées face à la dégradation des forêts et ont été favorisés par le développement de la reconnaissance à l'international des capacités des acteurs ruraux à gérer leurs forêts. L'application de ces politiques modifie les interactions entre acteurs ruraux et écosystèmes de façon positive et négative. Cette thèse propose un cadre pour analyser les effets attendus et inattendus des réformes forestières sur les forêts et les acteurs ruraux. Ce cadre est appliqué à un cas d'étude à Madagascar et un au Niger, illustrant la décentralisation dans des contextes différents. Le couple humains?écosystèmes forestiers est modélisé comme un système socio?écologique (SES), dont les interactions entre usagers et écosystèmes sont des fonctions du SES. Les politiques forestières sont interprétées comme des stratégies visant à réduire la vulnérabilité des SES. Les résultats montrent que le processus de décentralisation a visé un SES dans lequel une seule fonction, la production de bois énergie, est représentée. Cependant, les systèmes de forêts tropicales sèches sont composés de plusieurs fonctions différentes qui interagissent entre elles. Les nouvelles politiques forestières entrainent l'augmentation de l'expression de certaines des fonctions parmi les 16 identifiées au Niger et les 15 identifiées à Madagascar. Mais elles ont aussi conduit au déclin d'autres fonctions, avec des conséquences pour les acteurs impliqués dans ces fonctions. Pour réduire la vulnérabilité dans les SES des forêts tropicales sèches, des politiques qui intègrent les interactions complexes caractéristiques de ces systèmes doivent être développées. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : gélose; bois; Étude de cas; marché; sociologie; Écosystème; analyse de système; modèle; gestion des ressources naturelles; politique forestière; décentralisation; aménagement forestier; forêt tropicale; niger; madagascar; bois énergie; service environnemental

Thématique : Conservation de la nature et ressources foncières; Foresterie - Considérations générales

Documents associés

Thèse