Publications des agents du Cirad

Cirad

Composition botanique du régime des dromadaires et valeurs alimentaires des plantes ingérées sur un parcours aride du Niger

Chaibou M., Faye B., Vias G.F.. 2011. Bulletin of Animal Health and Production in Africa, 59 (2) : p. 259-273.

Une étude sur l'alimentation des troupeaux camelins a été menée dans la zone pastorale d'Agadez au Niger. L'objectif de l'étude était de décrire la composition botanique des rations ingerées par les dromadaires sur parcours naturels au cours des trois saisons (saison séche chaude, saison séche froide et saison pluvieuse) et de determiner la composition chimique et les valeurs alimentaires des différentes espèces végétales consommées quotidiennement par les dromadaires afin de savoir ce qu'elles apportent à l'animal qui les consomment en terme d'energie et de proteines (matières azotées). Six troupeaux de dromadaires ont fait l'objet d'un suivi régulier de septembre 2002 à Août 2003. La methode de "collecte de berger" (Guerin, 1987) a été utilisée pour etudier la composition botanique du régime alimentaire. Auparavant les parcours ont été étudiés sur le plan de leur composition floristique en utilisant la methode des points quadrats alignés de Daget et Poissonnet (1971). Vingt espèces herbacées ont été décrites sur les différents sites étudiés avec une prédominance des graminées (58,67%). Le régime du dromadaire comporte, quelle que soit la saison, des herbacées (graminées et autres) et des ligneux. Ces derniers représentant 5%, 44% et 89,5% de ce régime pendant les saisons pluvieuse, séche froide et séche chaude respectivement. Aucun résidu de récolte n'est associé à ce régime. L'analyse chimique a montré que les plantes consommées avaient un fort taux des matières minérales. Trois espèces ligneuses présentent des hautes valeurs énergétiques (UFL) à savoir Boscia senegalensis(0,81 UFL/kg de MS), Acacia nilotica (0,91UFL/kg de MS) et Acacia erhembergiana(0,88 UFL/kg de MS). En terme d'apport en matière azotée digestible (MAD) ce sont Salvadora persica (159g MAD/kg MS), Maerua crassifolia (148gMAD/kg MS) et Boscia senegalensis(213gMAD/kg MS) qui se sont distinguées. Les ligneux sont donc les principaux pourvoyeurs des élements nutritifs (proteines et énergie) dans l'alimentation des dromadaires dans cette zone en particulier en saison séche chaude et saison séche froide car elles représentent respectivement 89,5% et 44% des espèces consommées quotidiennement par les dromadaires. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : salvadora persica; capparaceae; salvadoraceae; acacia nilotica; acacia; plante herbacée; plante ligneuse; plante fourragère; composition des aliments; valeur énergetique; valeur nutritive; composition botanique; régime alimentaire; dromadaire; niger; acacia ehrenbergiana; maerua crassifolia; boscia senegalensis; camelus dromedarius

Thématique : Alimentation animale; Physiologie animale : nutrition; Taxonomie végétale et phyto-géographie

Documents associés

Article de revue