Publications des agents du Cirad

Cirad

Recherche-action en partenariat et innovations face aux changements globaux en Afrique subsaharienne

Vall E., Blanchard M., Koutou M., Coulibaly K., Adiallo M., Chia E., Traoré L., Tani F., Andrieu N., Ouattara B., Dugué P., Autfray P.. 2013. Agronomie Africaine (6) : p. 57-66.

Les paysans de l'Afrique subsaharienne doivent innover pour accroitre durablement la production agricole, pour contribuer à la sécurité alimentaire et pour s'adapter aux changements globaux (climatiques, démographiques, etc.). Mais force est de reconnaitre que la majorité des modèles de changement proposés par la recherche n'ont pas été adoptés par les paysans. L'une des raisons invoquée est leur manque d'implication active dans les processus de recherche. La Recherche Action en Partenariat (RAP) vise à remédier à cette insuffisance. Cette communication présente les principes et les dispositifs méthodologique de la RAP en s'appuyant sur le projet Fertipartenaires (Food/2007/144/075, 2008 à 2012). L'objectif du projet était de co-construire des innovations visant à relever la fertilité du sol en appliquant une démarche de RAP. La RAP s'appuie sur des plateformes d'innovations villageoises (Comité de Concertation Villageois, CCV) et se déroule en 4 phases (diagnostics, élaboration de solutions, actions, évaluation des résultats et impacts). Les CCV sont des associations de groupements paysans permettant d'enrôler les agriculteurs et éleveurs dans toutes les phases de la co-construction de l'innovation. La phase de diagnostic a permis de dresser un état des lieux des systèmes de production. La phase d'exploration des solutions a nécessité la mise en oeuvre de formations et de voyages à destination des membres des CCV. La phase de mise en oeuvre a permis d'expérimenter des innovations techniques (1 600 fosses fumières/compostières, 600 expérimentations de techniques culturales innovantes) et organisationnelle (1 charte foncière locale communale). La phase d'évaluation a permis d'estimer l'impact du projet sur les connaissances acquises, les changements de pratiques, leurs effets et leur diffusion. En favorisant l'échange et l'hybridation des connaissances entre paysans, acteurs de l'environnement des exploitations et chercheurs, la RAP renforce les capacités d'innovations et d'adaptation des acteurs face aux changements globaux. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : approches participatives; adaptation aux changements climatiques; sécurité alimentaire; changement social; changement climatique; adaptation; participation communautaire; recherche; méthodologie; association d'agriculteurs; fertilité du sol; partenariat; innovation; afrique au sud du sahara; recherche-action

Thématique : Economie et politique du développement; Méthodes de recherche; Fertilité du sol

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :