Publications des agents du Cirad

Cirad

Arrangements informels et types d'agriculture sur les terres publiques en Algérie : quels arbitrages ?

Amichi H., Bouarfa S., Kuper M.. 2015. Tiers Monde (221) : p. 47-68.

DOI: 10.3917/rtm.221.0047

L'Algérie, qui avait fortement collectivisé son agriculture après son indépendance, a revu ses modalités d'intervention dans le secteur agricole en adoptant une réforme foncière, en 1987, qui proposait une nouvelle restructuration des terres publiques selon des orientations libérales. Cette restructuration a conduit à l'émergence d'une dynamique informelle de transfert de terres par le faire-valoir indirect entre les attributaires du secteur public, insuffisamment pourvus en moyens de production, et les locataires, apporteurs de capitaux provenant en majorité du secteur privé. Nous analysons dans cet article les formes d'exploitations en émergence à partir de l'étude de cas de la commune d'Ouarizane dans la plaine du Bas-Chéliff. Nous analysons ensuite leurs logiques de production et discutons leurs opportunités économiques comparées du point de vue de l'intérêt général.

Mots-clés : terre communale; terre agricole; exploitation agricole; typologie; exploitation agricole familiale; exploitation agricole collective; agriculture contractuelle; mode de faire-valoir; structure agraire; analyse économique; réforme foncière; productivité des terres; secteur informel; enquête sur exploitations agricoles; accès à la terre; approvisionnement en eau; utilisation de l'eau; grande exploitation agricole; petite exploitation agricole; système de production; algérie

Documents associés

Article (b-revue à comité de lecture)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :