Publications des agents du Cirad

Cirad

Améliorer la biodisponibilité du phosphore : comment valoriser les compétences des plantes et les mécanismes biologiques du sol ?

Plassard C., Robin A., Le Cadre E., Marsden C., Trap J., Herrmann L., Waithaisong K., Lesueur D., Blanchard E., Chapuis-Lardy L., Hinsinger P.. 2015. Innovations Agronomiques, 43 : p. 115-138.

Les ions orthophosphates (Pi) représentent les seules formes de phosphore (P) utilisable par les cultures. Dans les sols, ils sont généralement présents à de faibles concentrations dans la solution, en raison des nombreux processus géochimiques contraignant leur mobilité et disponibilité. Les plantes et les micro - organismes associés, au travers de relations rhizosphériques, symbiotiques et par la prédation des populations microbiennes, modifient considérablement la quantité de P que la plante est capable d'acquérir tout au long de sa croissance (biodisponibilité). Cette revue décrit les différents processus (modifications des racines, rôle du pH, des anions organiques, des enzymes, de la microfaune et de la macrofaune) qui peuvent modifier la biodisponibilité du P dans la rhizosphère. Des pistes pour mieux valoriser le potentiel intrinsèque des végétaux et de l'écologie des organismes du sol et optimiser l'acquisition de P des cultures à partir du sol sont proposées. (Résumé d'auteur)

Thématique : Chimie et physique du sol; Biologie du sol; Physiologie végétale : nutrition

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :