Publications des agents du Cirad

Cirad

Evaluation des ressources pastorales au sahel nigérien à l'aide des données NDVI issues de Spot-Végétation et Modis

Garba I., Djaby B., Salifou I., Boureïma A., Touré I., Tychon B.. 2015. Photo Interpretation European Journal of Applied Remote Sensing (2015/1) : p. 13-28.

L'étude a été réalisée dans la zone pastorale du Niger, elle se propose de : tester la stabilité du modèle d'estimation de la biomasse du Ministère de l'élevage et des Industries Animales (MEIA) du Niger ; puis de comparer les performances de L'intégrale et du maximum du NDVI de SPOT VEGETATION et eMODIS à l'aide des données réelles collectées de 2001 a 2012 par MEIA. La méthode de régression linéaire simple est utilisée pour calculer les coefficients de détermination R2 et les erreurs quadratiques sur la série (RMSE), par zone bioclimatique puis année par année. Les résultats montrent des R2 variant, suivant les années, de 0,52 à 0,73, de façon très significative (P<.0001). Ce coefficient de détermination est plus élevé dans les zones saharienne et nord sahélienne comparé à la zone sahélienne typique. Les RMSE annuelles varient entre 120 et 460 Kg.MS.ha-1. Les tests non paramétriques de comparaison de moyenne (Test de Wilcoxon et des signes) ne mettaient pas en évidence de différence significative entre SPOT VEGETATION et eMODIS (intégrale ou maximum). Cette possibilité d'intercomparabilité des indices provenant de différents capteurs permet aux utilisateurs d'assurer la production sans interruption avec une possibilité d'analyse convergente si l'un des deux capteurs était indisponible. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : analyse de données; imagerie par satellite; image spot; réflectométrie; analyse quantitative; méthode statistique; modèle mathématique; biomasse; pâturages; fourrage; Élevage; niger; sahel; ressource fourragère

Thématique : Elevage - Considérations générales; Méthodes de relevé

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :