Publications des agents du Cirad

Cirad

Rapport de mission au Ghana : Participation à la réunion d'experts organisée par la FAO sur FAW (18 au 20 juillet 2017).

Silvie P.. 2017. Montpellier : CIRAD; IRD, 23 p..

L'expertise collégiale réalisée pour le compte de la FAO m'a amené à participer, sur invitation, à la réunion d'experts organisée à Accra, au Ghana, du 18 au 20 juillet 2017, sur le thème de l'invasion sur le continent africain de l'espèce exotique envahissante Spodoptera frugiperda (Fall armyworm-FAW). J'avais en effet rédigé une fiche synthétique sur cette espèce présente notamment au Brésil sur le cotonnier. Lors de cette réunion, des collègues d'Amérique du sud (Brésil - Celso Omoto/ESALQ et Ivan Cruz/Embrapa Milho e sorgo), du Mexique (Helda Morales/Ecosur), du Royaume-Uni (Ken Wilson/Lancaster University) et des États-Unis (Rob Meagher/USDA et Fred Gould, ce dernier par Skype) ont été conviés à partager leur expérience. Le second jour, les exposés des chercheurs du Zimbabwe, d'Ouganda, du Bénin et du Cameroun ont permis d'actualiser les connaissances sur la situation dans ces pays d'Afrique sub-saharienne. J. van den Berg, chercheur d'Afrique du Sud, n'a pas pu se déplacer, ni Dominic Reisig des USA. Non programmé initialement, j'ai néanmoins pu y faire un exposé en trois parties, juste avant celui de Georg Goergen, chercheur de l'IITA qui avait identifié le premier l'espèce à Cotonou. La première partie de ma présentation a montré la variabilité des agroécosystèmes à base de maïs, tandis que la seconde partie abordait des composantes de la lutte intégrée pour voir celles réellement intéressantes à appliquer. Dans une troisième partie j'ai dressé l'état des lieux des forces francophones pouvant contribuer potentiellement à de futures études, forces basées tant dans des pays africains francophones qu'en métropole. Le dernier jour a été consacré à la synthèse des connaissances mises à disposition les jours d'avant et aux perspectives de développement des activités destinées à mieux gérer les infestations à toutes les échelles de décision, en particulier à celle des petits agriculteurs. Un programme basé sur trois piliers (1. FAW sustainable management, 2. Impact assessment, 3. Communication, training and awareness) est en cours d'élaboration à la FAO dans lequel le Cirad pourrait être appelé à contribuer si la demande lui en est faite.

Documents associés

Rapport de mission

Agents Cirad, auteurs de cette publication :