Publications des agents du Cirad

Cirad

Combien d'espèces associer dans les systèmes agroforestiers tropicaux pour maximiser les services de production et de régulation des bioagresseurs ?

Tixier P.. 2018. s.l., 1 p.. Services écosystémiques rendus par l¿agroforesterie dans les territoires et exploitations agricoles, 2018-01-18/2018-01-18, Montpellier (France).

Les systèmes agroforestiers de la région de Talamanca au Costa Rica couvrent un gradient de complexité particulièrement étendu ; allant de systèmes assez simples (avec des bananiers et cacaoyers associés à quelques arbres forestiers) jusqu'à des systèmes multi-strates comportant plusieurs dizaines d'espèces végétales. Nos travaux ont visé à étudier comment la diversité végétale influence la fourniture de services écosystémiques, en particulier les services de production et de régulation des bioagresseurs. Sur vingt parcelles représentatives de ce gradient, nous avons mesuré i) la production et l'organisation spatiale de l'ensemble des plantes (en dehors de la strate herbacée) et ii) les dégâts occasionnés par les différents bioagresseurs des bananiers ainsi que les différents facteurs impliqués dans leur régulation. Du fait de la grande hétérogénéité spatiale de ces systèmes de culture, nous avons développé des analyses individu-centrées permettant de comprendre comment la structure locale de la végétation influence la fourniture des services de production et de régulation des bioagresseurs. Nos résultats montrent que les mécanismes de complémentarité ou de compétition entre plantes sont dépendants de la strate concernée. De manière globale, la biodiversité végétale des systèmes agroforestiers est positivement corrélée à la production. Cependant, dans les strates basses la compétition entre plantes cultivée semble être dominante. Nous avons établi comment la diversité des plantes des différentes strates joue en cascade sur le fourniture du service de régulation des bioagresseurs. Cet ensemble de connaissances nous a permis de proposer des stratégies d'évolution de des systèmes permettant de maximiser les deux services étudiés tout en maintenant des hauts niveaux de diversité végétale. (Texte intégral)

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :