Publications des agents du Cirad

Cirad

Pourquoi le riz étuvé local est-il peu disponible sur les marchés urbains du Bénin ?

Todome L., Lejars C., Lançon F., Hamimaz R.. 2018. Cahiers Agricultures, 27 (1) : 7 p..

Le riz étuvé local, par ses valeurs nutritionnelles meilleures que celles du riz blanc, est une alternative intéressante pour infléchir la dépendance du Bénin au riz blanc importé. Depuis la crise rizicole de 2008, des efforts ont été consentis pour augmenter la production, améliorer la qualité et faciliter l'accès du riz étuvé local aux marchés urbains. Pourtant, en 2016, ce riz reste quasi introuvable sur les marchés de Cotonou, principale ville du Bénin. Conduit sur un échantillon de 210?acteurs, cet article utilise le paradigme Structure-Comportement-Performance pour identifier les principales raisons de l'indisponibilité du riz étuvé local sur les marchés de Cotonou. Nos résultats indiquent que le riz étuvé local ne représente que 3?% de l'offre de riz, soit cinq fois moins que le riz étuvé importé. La méconnaissance des valeurs nutritionnelles du riz étuvé local par les ménages, son prix supérieur à celui du riz étuvé importé et son indisponibilité tout au long de l'année et chez tous les commerçants sont les principales raisons de la faible demande. Avec des sensibilisations (séances de sensibilisation, des panneaux et spots publicitaires) sur les valeurs nutritionnelles du riz étuvé local, les consommateurs urbains pourraient modifier leur comportement en faveur du riz étuvé local. Cependant, étant donné que le riz étuvé est également importé, nos résultats suggèrent qu'une étude plus fine soit réalisée sur les critères de choix du riz étuvé afin d'éviter la dépendance du Bénin au riz étuvé importé. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : Étude de marché; disponibilité alimentaire; offre; importation; comportement du consommateur; qualité; commercialisation; zone urbaine; marché; oryza sativa; riz; bénin

Thématique : Commerce, commercialisation et distribution; Economie de la consommation

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :