Publications des agents du Cirad

Cirad

Raisonner l'utilisation des légumineuses ligneuses pour réhabiliter des sols dégradés en milieu méditerranéen et tropical

Duponnois R., Thioulouse J., Baudoin E., Le Roux C., Galiana A., Prin Y.. 2017. Innovations Agronomiques, 60 : p. 125-131. Rencontres Francophones sur les Légumineuses. 1, 2016-05-31/2016-06-01, Dijon (France).

Le processus de désertification qui s'est aggravé au cours de ces dernières décennies, nécessite d'identifier des mesures urgentes afin de réhabiliter les sols dégradés et de rendre à ces milieux les services écosystémiques attendus. Parmi les outils biologiques susceptibles d'être valorisés pour optimiser durablement la performance de ces opérations de reboisement figurent les symbioses plantes / microorganismes (Rhizobia, symbiotes mycorhiziens) et également l'utilisation d'essences ligneuses à croissance rapide (ex : Acacias australiens, Pins exotiques, Eucalyptus spp.). Malgré des résultats probants obtenus en matière de révégétalisation de ces milieux, le recours à des essences exotiques entraîne de profondes modifications dans la composition de la microflore du sol et sa diversité fonctionnelle résultant en une inhibition du processus de régénération naturelle des espèces végétales endémiques de l'environnement à réhabiliter.

Mots-clés : inhibition; organisme indigène; micro-organisme du sol; reconstitution forestière; récupération des sols; légumineuse; pinus; eucalyptus; acacia; algérie; madagascar; niger; afrique occidentale

Thématique : Production forestière; Erosion, conservation et récupération des sols; Biologie du sol

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :