Publications des agents du Cirad

Cirad

Banque de graines du sol et déterminants de la germination du tali, Erythrophleum suaveolens (Guill. & Perr.) Brenan

Douh C., Gorel A.P., Daïnou K., Fonteyn D., Bustillo Vazquez E., Obsomer L., Bourdouxhe A., Morin-Rivat J., Forni E., Gourlet-Fleury S., Loumeto J.J., Doucet J.L.. 2019. Bois et Forêts des Tropiques, 338 : p. 43-55.

Cette étude évalue l'abondance des graines d'Erythrophleum suaveolens dans la banque de semences du sol des forêts denses humides d'Afrique centrale. Les travaux ont été menés au Nord-Congo dans deux types forestiers : la forêt à Celtis sur des sols argilo-sableux à sablo-argileux et la forêt à Manilkara sur des sols sableux. Les tiges d'E. suaveolens (dhp ? 10 cm) ont été inventoriées dans deux blocs de 400 ha, et les structures diamétriques de leurs populations ont été comparées. En outre, 80 fosses (2 x 40 fosses par type de forêt) ont été creusées au pied de 20 arbres (10 par forêt), sur trois couches contiguës de 10 cm chacune, soit à une profondeur totale de 30 cm, et l'abondance des graines dans la banque de semences du sol a été évaluée. La dormance des graines récoltées a été testée par des essais de germination après traitement au H2SO4 et cinq graines prélevées jusqu'à une profondeur de 20 cm dans la forêt à Celtis ont été utilisées pour estimer leur âge par spectroscopie de masse par accélérateur (AMS). Dans les deux types forestiers, les structures diamétriques présentent une distribution gaussienne, illustrant un déficit de régénération. Alors que les densités de tiges (dhp ? 10 cm) sont proches, avec 0,85 et 1,05 tige/ha respectivement, dans la forêt à Celtis et la forêt à Manilkara. Les densités de graines sont significativement plus élevées dans la forêt à Celtis (8,55 graines/m2) que dans la forêt à Manilkara (0,15 graine/m2). Le pourcentage maximum de germination obtenu était de 19,1 % pour des graines n'ayant subi aucun traitement. Les lots traités à l'acide ont présenté de moindres taux de germination. Ces graines semblent pouvoir se conserver une dizaine d'années au moins dans la banque du sol. Les facteurs pouvant influencer les variations de densité des graines sont discutés et des recommandations sylvicoles sont formulées.

Mots-clés : germination des graines; forêt tropicale humide; république démocratique du congo; erythrophleum suaveolens

Thématique : Foresterie - Considérations générales; Production forestière; Production et traitement des semences

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :