Publications des agents du Cirad

Cirad

Gestion des ressources ligneuses dans les jachères de l'ouest nigérien, Niamey, 30 septembre au 2octobre 1998

Montagne P., Housseini M.. 1998. Niamey : CIRAD-FORET, 17 p..

Cet article présente les résultats des travaux réalisés dans le cadre du Projet "Recherche sur !'Amélioration et la Gestion des Jachères en Afrique de l'Ouest" par le Projet Energie II Volet Offre (PEII) qui, de 1989 à 1997, a mis en place une organisation d'exploitation du bois-énergie destinée à l'approvisionnement des centres urbains notamment par l'introduction d'une nouvelle fiscalité sur le transport et la vente du bois et l'appui à la création de structures villageoises et de commercialisation du bois : les marchés ruraux. Le bois commercialisé par ces structures provient essentiellement des plateaux à combrétacées ou des jachères et si, les plus récents travaux de recherche en matière de connaissance de la dynamique des formations forestières contractées montrent des résultats significatifs2 et permettent d'envisager des conditions durables d'exploitation de ces formations, les possibilités de production en bois des jachères sont moins connues. Les travaux menés par l'équipe du PEII dans le cadre du "projet jachère" permettent d'aborder de façon concrète ces problèmes et d'envisager des solutions de gestion à long terme pour une production ligneuse de ces peuplements arborés et arbustifs de territoires à vocation avant tout agricole. Les efforts ont donc été axés plus particulièrement vers (i) la connaissance du potentiel ligneux de la jachère, (ii) les conditions agro-socio-économiques de son utilisation, (iii) les possibilités de développement agro-forestier et (iv) la formation des agriculteurs dans le cadre de la conduite du défrichement sélectif Dans le cadre d'un contrat de sous-traitance avec l'ORSTOM Niamey, le PEII a engagé son programme de recherche / développement "jachère" au niveau de dix villages des arrondissements de Say, Kollo et Ouallam de la zone dite SDAN. Ces villages présentent des différences significatives sur les plans géographiques, sociaux et écologiques. Les résultats obtenus ont été : - sur le plan des inventaires effectués, la caractérisation de la diversité des champs par l'étude de leur composition floristique et des volumes de bois disponible après défrichement à blanc étoc ou sélectif et dans des conditions topographiques différentes. Trois âges de jachères ont été identifiés : soit de 2 à 5 ans ou jachères courtes, de 6 à 8 ans ou jachères moyennes et de 20 à 30 ans ou jachères longues. Le stock de biomasse est fonction de l'âge de la jachère, ainsi le bois exploitable au diamètre supérieur à 2 cm , passe de 950 kg/ha pour les jachères courtes à 4 0 1 3 kg/ha pour les jachères longues; - sur le plan agroforestier, les plantations réalisées dans les champs ont concerné une dizaine d'espèces demandées par les agriculteurs pour leur intérêt agronomique, alimentaire ou pharmaceutique. 621 plants ont été plantés dans les 25 champs paysans. Le taux de survie varie de 20 à 1 00% et est surtout fonction de la perception qu'ont les populations de l'état actuel de la disponibilité en ressources ligneuses de leur région. La croissance moyenne en hauteur des arbres est de 0.80 à 3 mètres après deux ans de suivi, elle est également variable d'un village à un autre, selon la position des champs sur la topo séquence et l'effet d'entretien et de protection des paysans. Nous retenons que ces activités d'agroforesterie à petite échelle, facilement vulgarisables sont un exemple à suivre pour des plantations en milieu rural. La réussite de ces actions de Recherche / Développement est également liée, d'une part à la mise au point d'un dispositif d'animation, de sensibilisation et de formation basé sur un ensemble de figurines particulièrement expressives et de guides pratiques et d'autre part sur diverses rencontres techniciens - paysans pilotes. Sur le plan opérationnel, les actions menées ont été conduites, sur le terrain, par des techniciens des services de l'Etat et des organisations privées ayant des compétences dans les domaines agricoles, sylvicoles et pastoraux....

Documents associés

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :