Publications des agents du Cirad

Cirad

Le traitement d'induction florale, une alternative pour étaler et planifier les récoltes d'ananas

Soulezelle J., Algoet P.E., Huat J.. 2019. In : Huat Joël (ed.). Actes de séminaire de clôture de la phase 1 des projets du RITA Mayotte (2015-2017). Saint-Pierre : CIRAD, p. 56-66. Séminaire de clôture de la phase 1 des projets du RITA Mayotte (2015-2017), 2018-05-14/2018-05-16, Brandrélé (Mayotte).

La production d'ananas étant très saisonnière à Mayotte avec des périodes de manque sur le marché, les actions de recherches menées sur l'ananas dans le cadre du RITA ont été orientées sur le thème de la planification des récoltes au travers de la maitrise du Traitement d'Induction Florale (TIF). Le produit le plus utilisé pour le TIF est l'Ethrel Concentré spécial ananas à base d'éthéphon (480 g/L, molécule qui génère de l'éthylène à l'action florigène). En prévision de la disparition de ce produit sur le marché et en attendant le développement d'autres méthodes de TIF compatibles avec l'agriculture biologique, il a été décidé de tester le PRM 12 RP® (120 g/l'éthéphon) commercialisé à Mayotte. L'efficacité de ce nouveau produit de TIF a été testée dans un réseau de 8 exploitations réparties sur différentes zones climatiques de l'île ainsi qu'à la station agronomique de Dembéni, en privilégiant des plantations étalées de mars à septembre 2016 pour une production hors saison. L'utilisation du PRM 12 RP® pour l'induction florale artificielle de l'ananas a été validée avec une efficacité moyenne de 91,5% en station et 84,5% en milieu paysan. Le traitement a été appliqué 8 à 9 mois après plantation sur de gros plants pour favoriser l'obtention de fruits de gros calibre (0,6 kg à 1,15 kg selon les parcelles). Des variations de durée de cycle entre les différentes saisons et les zones de productions ont été démontrées : le cycle est plus court si le TIF est effectué en conditions chaudes (de janvier à mars), et les variations de durée de formation des fruits sont plus importantes dans le centre de l'île où les températures sont moins élevées (de 4 à 6 mois à Combani et de 4 à 5 mois sur les autres sites d'expérimentations). Cette méthode peut donc être employée pour favoriser l'approvisionnement des marchés toute l'année en ananas, étaler la charge de travail et améliorer la valorisation économique des productions avec une durée de cycle moyenne de 13 mois et 23 jours. L'acquisition de données supplémentaires sur plusieurs cycles est toutefois nécessaire pour préciser la durée de formation des fruits en fonction de la date de TIF et des températures relevées sur la zone de production, pour faciliter ainsi la planification des récoltes pour les producteurs et les transformateurs.

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :