Publications des agents du Cirad

Cirad

Evaluation de l'impact et de l'efficacité de la surveillance et de la lutte de la fièvre catarrhale ovine en France

Villard P.. 2019. Lyon : UCLB, 160 p.. Thèse de doctorat -- Epidémiologie.

Le sérotype 8 du virus de la fièvre catarrhale ovine (FCO), pour lequel la France était indemne depuis 2012, a été détecté en 2015 alors qu'il avait déjà diffusé sur une large partie du territoire national. Des restrictions de mouvements ont été mises en place pour limiter la diffusion de la maladie, obligeant les éleveurs à démontrer le statut indemne des animaux en amont de tout mouvement ou a modifié leurs pratiques d'échanges commerciaux et de réforme des bovins. Ces restrictions de mouvements peuvent être allégées en période d'inactivité vectorielle mais la mise en place d'une surveillance entomologique efficiente permettant d'identifier les zones saisonnièrement indemnes nécessite au préalable la connaissance de la dynamique spatiotemporelle des espèces de culicoïdes, les vecteurs de la FCO. Enfin, face au risque d'introduction de nouveaux sérotypes de FCO, se pose la question de l'efficacité des dispositifs de surveillance programmée et des modalités de restrictions des mouvements. Dans ce contexte, cette thèse visait à apporter des éléments de connaissance et d'aide à la décision pour les gestionnaires. Le premier volet portant sur l'impact des mesures de surveillance et de lutte pour la filière bovine a permis d'une part de chiffrer à 14,6 millions ¿ HT le coût de la surveillance entre septembre 2015 et décembre 2016 et de quantifier les modifications de dynamique de mouvements en fonction de la situation épidémiologique sanitaire des élevages. Dans le second volet de cette thèse, nous avons développé un modèle pour la prévision de l'abondance des vecteurs, basé sur les données historiques de captures de Culicoides et tenant compte des variations spatiotemporelles de températures. Enfin, nous avons utilisé un modèle de simulation de la transmission de la FCO entre exploitations pour évaluer l'efficacité de modalités alternatives de surveillance programmée et de lutte vis-à-vis de la FCO. Ces travaux apportent des informations indispensables dans une perspective d'amélioration de l'efficience des actions sanitaires vis-à-vis de cette maladie et de réduction des conséquences économiques pour la filière.

Mots-clés : Évaluation de l'impact; contrôle de maladies; surveillance épidémiologique; fièvre catarrhale du mouton; france

Documents associés

Thèse