Publications des agents du Cirad

Cirad

Modélisation, analyse prospective et simulation de l'utilisation d'une nouvelle variété hybride Arabica en système agroforestier dans un concept de coffee cluster (CaFc) dans la région du Nord-Ouest du Vietnam (Dien Bien Phu/Son La)

Penot E., Fanguède A., Rigal C., Skovmand Bosselmann A., Vaast P., Bertrand B.. 2021. Toulouse : SFER. Journées de recherche en sciences sociales (JRSS). 15, 2021-12-09/2021-12-10, Toulouse (France).

Le café Arabica (Coffea arabica), essentiellement Catimor est une production de rente très importante pour les petits producteurs dans les provinces de Son La et Dien Bien (Nord du pays). Cette culture est très sensible aux maladies et aux changement climatiques. Le prix est également très lié à la qualité finale du produit Le projet BREEDCAFS/EU (BREEDing Coffee Agroforestry Systems, 2017-2021), vise à créer de nouvelles variétés hybrides de caféiers de qualité organoleptique supérieure et plus tolérantes aux changements climatiques dans des systèmes agroforestiers et les valoriser dans un système de développement appelé " CaFC ", ou ¿Coffee/Cocoa agroforestry Business driven clusters¿. Le concept CaFC est basé sur une intégration des acteurs le long de la filière pour produite un café de meilleure qualité payé a un prix supérieur à celui du cours mondial et avec une productivité supérieure au Catimor actuel. Une enquête de caractérisation des systèmes productifs a été réalisée en 2019 par CIRAD/ICRAF/NOMAFSI sur 64 exploitations agricoles avec l'identification d'une typologie structurale. L'objectif de cette communication est de montrer les résultats et impacts d'une simulation technico-économique prospective sur l'introduction d'un système de culture agroforestier basé sur la variété hybride Starmaya dans les différentes types actuels d'exploitations agricoles aux acteurs de la filière et les performances potentielles du concept CaFc. Plusieurs scénarios sont testés avec le logiciel de modélisation Olympe (INRA/CIRAD/IAMM): i) 100 % des surfaces de caféiers sont replantées avec la variété Starmaya ; ii) 50% seulement et enfin iii) ajout de 0,5 ha de Starmaya. La modélisation a montré l'intérêt pour les producteurs de joindre un cluster et d'utiliser la starmaya avec cependant un risque sur l'investissement important et la nécessité d'un prix minimal à négocier.

Documents associés

Communication de congrès

Agents Cirad, auteurs de cette publication :