Publications des agents du Cirad

Cirad

Les champs-écoles pour renforcer les capacités des agriculteurs et réussir la transition agroécologique

Bakker T., Poisot A.S., Roesch K.. 2022. Perspective (57) : p. 1-4.

DOI: 10.19182/perspective/36885

La transition agroécologique requiert de transformer la manière d'accompagner les agriculteurs dans leurs changements de pratiques. Les champs-écoles sont des dispositifs participatifs pertinents pour cela, car ils accroissent les capacités des agriculteurs à expérimenter, à produire des connaissances et à construire eux-mêmes des innovations. Il est toutefois nécessaire de veiller à la qualité de mise en oeuvre de ces dispositifs, ce qui a des implications pour les acteurs de la recherche et du développement. Une étude menée en Afrique subsaharienne montre qu'à l'issue de champs-écoles, les agriculteurs initient d'autant plus de changements dans leurs propres exploitations qu'ils ont été des acteurs décisionnaires du dispositif. Ces effets peuvent être mis en lumière par des méthodes qualitatives d'évaluation centrées sur la contribution à l'impact. Également, les champs-écoles gagnent à inclure les femmes, les jeunes et les agriculteurs les plus pauvres, catégories souvent exclues du conseil agricole conventionnel mais reconnues motrices dans les innovations agroécologiques. Enfin, les objectifs de ces dispositifs de conseil doivent pouvoir évoluer chemin faisant, afin de rendre possible l'ajustement aux conditions locales, qu'elles soient environnementales ou socio-économiques.

Mots-clés : agroécologie; systèmes d'innovation agricole; développement des capacités; approches participatives; participation des agriculteurs; recherche agricole pour le développement; togo; burkina faso; transition agroécologique; champ-école; innovation agricole

Documents associés

Article (b-revue à comité de lecture)

Agents Cirad, auteurs de cette publication :