Publications des agents du Cirad

Cirad

Relative importance of location and period of banana bunch growth in carbohydrate content and mineral composition of fruit

Bugaud C., Daribo M.O., Beauté M.P., Telle N., Dubois C.. 2009. Fruits, 64 (2) : p. 63-74.

Les relations entre les conditions naturelles de production (sol, climat) et les caractéristiques chimiques des bananes ont été étudiées en Martinique, afin d'alimenter une réflexion sur la mise en place d'un label de qualité basé sur l'origine et d'aider la gestion de la qualité. Matériel et méthodes. Les fruits produits sur six sites, les plus divers possibles, et pendant trois périodes distinctes de l'année, ont été récoltés à la même somme thermique et mûris dans les mêmes conditions. Résultats. Les différences de poids sec et de composition minérale de la pulpe des fruits à la récolte ont été plus fortes entre les sites qu'entre les périodes. Le poids sec de la pulpe a été plus élevé dans les fruits récoltés sur le site en altitude que dans les fruits récoltés en plaine. Les fruits produits sur des sols de type vertisol ont été plus riches en calcium et magnésium que ceux produits sur des sols de type andosol. Les fruits produits sur des sols bruns rouille à halloysite ont été les plus riches en manganèse. Les différences de teneurs en matière sèche, extrait sec soluble et acide citrique dans la pulpe des fruits mûrs ont été plus fortes entre les périodes qu'entre les sites. Les bananes récoltées pendant la saison chaude et humide ont présenté les plus faibles teneurs en extrait sec soluble et total. Les bananes récoltées pendant la saison fraîche et sèche ont été les plus riches en acide citrique. Le poids sec de la pulpe, la teneur en matière sèche des fruits verts, l'extrait sec soluble et les concentrations en glucose et fructose dans les fruits mûrs ont diminué avec l'augmentation, pendant la croissance des fruits, de la température moyenne journalière. À l'inverse, les teneurs en phosphore, magnésium et calcium de la pulpe des fruits verts ont augmenté en même temps que l'augmentation de la température. Conclusion. Ces données devraient être prises en compte pour une meilleure compréhension de l'élaboration de la qualité des bananes. Les conditions environnementales spécifiques en altitude justifient la mise en place d'une dénomination " Montagne " pour la banane. (Résumé d'auteur)

Mots-clés : qualité; facteur lié au site; facteur édaphique; facteur climatique; teneur en matière sèche; pulpe de fruits; fruits; composition globale; température; musa (bananes); banane; martinique

Thématique : Physiologie végétale : croissance et développement; Physiologie et biochimie végétales; Composition des produits alimentaires

Documents associés

Article de revue

Agents Cirad, auteurs de cette publication :