Publications des agents du Cirad

Cirad

Etude de la biodiversité de la banane quant au métabolisme des sucres : Construction de la qualité organoleptique et nutritionnelle à travers la recherche de marqueurs moléculaires associés à la teneur en saccharose du fruit : Rapport final d'execution

Mbéguié-A-Mbéguié D., Julianus P., Galas C., Hubert O., Bugaud C., Deverge E., Daribo M.O., Rinaldo D., Fils-Lycaon B.. 2011. Montpellier : CIRAD, 16 p..

Les mécanismes physiologiques régulateurs de la teneur en saccharose du fruit ont été abordés sur un échantillon de 11 variétés de banane aux propriétés sensorielles contrastées. L'approche de génomique fonctionnelle comparée faisant appel aux méthodes de biologie moléculaire, de biochimie et d'enzymologie a été mise en oeuvre. Elle a ciblé la dégradation du saccharose, étape médiée par les invertases et préalablement identifiée comme limitante dans la régulation de la teneur en saccharose du fruit. Dix gènes d'invertases s ont été isolés et l'expression de chacun d'entre eux analysée au cours de la maturation du fruit des variétés de banane contrastées. Ces données d'expression ont ensuite été mises en corrélation avec l'évolution des activités enzymatiques d'invertase acide (pariétale et vacuolaire) d'une part, et celle des teneurs en saccharose et glucose et fructose, d'autre part. L'ensemble des données a permis de mettre en évidence une variabilité en terme de vitesse de dégradation du saccharose et d'accumulation de glucose et fructose avec des variétés dites saccharose dominant et d'autres Gluc + Fruc dominant. Nos conditions expérimentales ont permis de mettre en évidence d'autres gènes candidats potentiels dont l'action de concert au cours de la maturation du fruit serait à l'origine de l'activité Invertase acide globale. Cependant, aucun des ces gènes n'a pu être validé comme candidat dans nos conditions expérimentales le cadre y compris le gène MacwINV1 considéré comme tel dans nos études préliminaires. Au moyen de l'approche bioinformatique, des marqueurs de types SSR et SNPs ont pu être dérivés à partir des séquences des gènes MaCINs et MaVINs. Pour pouvoir être utilisés comme filtres précoces au programme d'amélioration variétale, le lien l'association entre ces marqueurs et la teneur en saccharose du fruit reste cependant à établir avant utilisation au moyen d'études de génétiques poussées (d'héritabilité des caractères, recherche de QTL). (Résumé d'auteur)

Documents associés

Document technique

Agents Cirad, auteurs de cette publication :